ActualitésExercice 2018-2019 mars 2019

L’alchimie complexe d’une bonne gouvernance !

Par Jérome Calleau, Président du Groupe Cavac.

Si les réussites sur la scène internationale de nos grands groupes du CAC40 flattent notre égo de français et forcent l’admiration, il n’en demeure pas moins vrai qu’aux yeux justement de beaucoup de nos concitoyens, « small is beautitul » lorsqu’il s’agit de gouvernance d’entreprise.

La grande taille fait peur et suscite la suspicion ; parfois à raison, il faut aussi le reconnaître.

Dans l’univers des coopératives agricoles, deux dossiers sont venus ternir l’image de nos organisations. Celui de la coopérative Sodiaal clouée au pilori par l’émission Cash Investigations (pourtant initialement davantage ciblée contre le privé Lactalis). Et puis celui du groupe coopératif sucrier Tereos (Beghin-Say) empêtré dans des difficultés de gouvernance justement, peu flatteuses. Et comme toujours, il suffit de quelques dossiers pour altérer l’image de tous. Nos détracteurs s’en sont donné à coeur joie de reprocher aux grosses coopératives de manquer de transparence, de devenir trop complexes, pour rester sous contrôle des agriculteurs et des élus du Conseil d’Administration.

Suite à plusieurs projets récents d’ordonnances ministérielles qui vont dans le sens de nier les spécialités du modèle coopératif et de « détricoter » petit à petit, la relation coopérative-adhérent, Coop de France a réagi en lançant notamment un haschtag #TouchePasAMaCoop sur les réseaux sociaux.

La gouvernance est un enjeu crucial non seulement de crédibilité, mais également de réussite dans la durée d’une coopérative. Chez Cavac, coopérative de taille disons intermédiaire, nous sommes vigilants sur ce point. Le dossier des gilets jaunes démontrent les limites d’une démocratie
trop participative mais les limites aussi d’une autocratie ; et les bonnes règles de gouvernance reposent sur un équilibre souvent délicat.

Nous sommes convaincus néanmoins qu’il y a dans ce domaine toujours à progresser. Nous nous emploierons d’ailleurs d’ici la fin de l’année, à co-construire avec élus et sociétaires, un pacte d’orientation coopérateurs qui aura le mérite de formaliser la raison d’être de notre coopérative. Ce pacte exprimera une ambition stratégique et délimitera les grandes orientations et la politique de développement, qui doivent guider les dirigeants à la fois élus et Direction.

De tout cela nous reparlerons pour que travailler avec ou dans, une coopérative comme la nôtre, reste une fierté !


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.