Agriculture biologique
Exercice 2014-2015

Porc Bio Atlantique : répondre aux développements du marché



Une production qui reste stable

La production de porcs Bio est restée stable au cours de l’exercice aux environs de 230 porcs par semaine. En croissance continue depuis 5 ans, la filière Porc Bio Atlantique a profité de cette stabilité des volumes pour organiser au mieux les relations entre engraisseurs et naisseurs. Cette spécialisation des activités est essentielle pour l’ensemble de la filière car elle garantit aux engraisseurs un approvisionnement en porcelets d’une seule origine. D’autre part, ce schéma permet de planifier la mise en production, assurant une fourniture régulière chaque semaine à Bioporc.

Des besoins qui vont croissants

Face aux besoins croissants des marchés de Bioporc, des moyens supplémentaires ont été mis en place par la coopérative. Un technicien a été recruté pour animer le groupe d’éleveurs Bio, promouvoir la filière et assurer un suivi technique encore plus serré des élevages. Le groupement propose également des mesures destinées à sécuriser les investissements lors de la conversion, au travers d’un prix de vente garanti indexé sur les coûts de production et d’aides à la trésorerie. A noter que le site de Berton est désormais dédiée à la fabrication d’aliments Bio, pour l’ensemble des espèces animales du groupe : un maillon « nutrition » essentiel pour la filière Porc Bio. Enfin, au niveau du naissage, la filière dispose déjà de porcelets Bio pour satisfaire la demande tandis que des projets de conversion ou de création d’ateliers sont à l’étude pour l’engraissement. Mais il reste des places à prendre !


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.