Agriculture durableExercice 2019-2020


Un engagement multi-filières dans la bio

Céréales : Cultiver la nouveauté

Les surface Bio se développent, suivant la tendance des dernières années, les techniciens Bio suivent aujourd’hui près de 32 000 hectares dont 25 000 hectares de terres arables.

La campagne 2018-2019 s’est déroulée sous des bons auspices avec des conditions optimales de l’implantation jusqu’à la récolte – faisant de la récolte 2019 une année record en qualité et en quantité.

Cela a aussi été l’occasion de proposer aux agriculteurs de tester de nouvelles cultures afin de répondre à la demande du marché et de diversifier l’assolement. Cavac a ainsi implanté du soja et du blé dur Bio. Les tests ayant confirmé le bon comportement des variétés Bio sur le territoire Cavac, les volumes vont pouvoir se développer sur la prochaine campagne.

Production de semences : Forte croissance pour les semences

La production de semences Bio connaît une forte croissance avec 46 % de volume additionnel par rapport à l’exercice passé. Toutes espèces confondues, les semences biologiques approchent aujourd’hui 10 % de l’activité totale de l’activité de la coopérative.

Légumes : Les lentilles et pois chiches ont la cote

Avec 2 200 hectares de production en légumes Bio, les surfaces mises en place par notre organisation de producteurs en 2019 continuent d’augmenter. (+ 500 ha / 2018). Toutes les espèces progressent, on notera en particulier la forte évolution en lentille et pois chiche. Ces deux cultures ont l’avantage de se passer d’irrigation, elles sont par ailleurs une parfaite tête d’assolement et ouvrent la possibilité d’allonger la rotation pour les agriculteurs ne disposant pas d’irrigation.

Pour compléter la liste des diversifications possibles et pour préparer l’avenir, l’organisation de producteurs a testé deux nouvelles cultures en 2019 – la pomme de terre et le persil – destinées à être surgelées quelques heures après leurs récoltes. Les résultats sont concluants, l’expérience a été reconduite en 2020 sur des surfaces modestes.

Porcs : Une situation plus compliquée

La production atteint désormais 24 000 porcs biologiques au cours de l’exercice, un volume stable par rapport à l’année passée. Cette production se fait en adéquation avec les besoins de la filiale Bioporc, spécialiste de la viande de porc et charcuterie biologique.
Toutefois, la situation a été plus compliquée sur cet exercice avec une hausse de la production nationale. Un nouveau partenariat a été trouvé par le groupement Porcineo.

Nutrition animale : Une usine neuve et moderne à Fougeré

En 2020, s’est achevée la construction de la nouvelle usine de fabrication d’aliments Bio destinés aux élevages biologiques. Cet investissement vise à accompagner le développement important de nos filières animales Bio, et plus largement de l’agriculture biologique sur notre territoire. Ce sont ainsi 400 exploitations biologiques qui graviteront autour de cette usine, soit en fournissant des productions végétales Bio pour la fabrication d’aliments, soit en utilisant des aliments Bio pour leurs animaux. Et les élevages Bio produiront ensuite de la matière organique nécessaire pour fertiliser la sole végétale Bio des producteurs. Cet investissement permet en même temps d’accompagner le développement des filiales agroalimentaires Bio du Groupe Cavac (Bioporc, Biofournil, légumes secs…) et celles de nos partenaires (meuniers, fabricants d’ovoproduits, laiteries…). Tout se passe donc dans un rayon de 150 km autour de Fougeré, un beau modèle d’économie circulaire !

Volailles et Œufs biologiques : Les œufs Bio en pleine croissance

Sur l’exercice 2019-2020, Volinéo a produit 61 millions d’œufs biologiques. Ce sont également 550 000 volailles biologiques qui ont été produites par les éleveurs de la coopérative réunis sous l’entité éleveurs de Challans. Ces données sont en cohérence avec les analyses publiées par l’Agence Bio pour l’année 2019. Ainsi, les ménages français ont dépensé 552 millions d’euros pour des œufs Bio et à 283 millions d’euros pour de la volaille Bio, en progression de 22  % et 13 % respectivement. L’œuf reste le produit le plus consommé en Bio.


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.