Exercice 2021-2022


Mécénat : la parole à Ohé La Terre



2 ans d’engagements par et pour notre territoire

Depuis sa création, en juin 2020, le fonds de dotation Ohé la Terre, dont Cavac est mécène, a fièrement franchi le cap du million d’euros de dons. Des investissements responsables qui permettent de développer un plan d’action à la hauteur des ambitions d’Ohé la Terre et de réunir près de 650 agriculteur·rice·s depuis ses prémices.

À ce jour, c’est une vingtaine d’entreprises principalement vendéennes dont Cavac qui ont pris part à l’aventure. L’objectif étant d’ancrer sur le territoire un mécénat environnemental permettant aux acteurs économiques de voir leurs projets se réaliser. Ohé la Terre développe une relation de confiance et de pérennité en partageant des valeurs fortes et communes. Chaque mécène apporte son expertise métier permettant de réaliser des projets R&D comme la conception de matériel agro-forestier qui verra bientôt le jour grâce à l’entreprise Rabaud et qui aidera les agriculteurs sur leurs plantations de haies. Mais aussi, l’entreprise Techna avec qui nous travaillons sur des pratiques innovantes en matière de production animale ou alors le groupe Charpentier avec qui nous élaborons l’enrobage de nos semences afin d’optimiser les semis de nos couverts mellifères.

Toutefois, si l’enjeu à la création était surtout de déployer le mécénat, aujourd’hui il est surtout de multiplier les projets pour un impact positif et durable demain. Notre ambition est d’engager 500 exploitants en 2023, soit deux fois plus qu’en 2021. Et si l’été 2022, fut un énième rappel des défis environnementaux auxquels l’agriculture doit faire face, le fonds de dotation Ohé la Terre lève le rideau sur ses résultats très encourageants. Seulement bientôt deux années après son lancement, plus de 500 projets aux pratiques agricoles vertueuses financés. Il est évident qu’Ohé la Terre provoque d’ores-et-déjà un immense sentiment de fierté, celui d’initier des actions concrètes, de proximité et de cohérence de projet autour d’un bien commun : une biodiversité préservée grâce à l’aménagement collectif du territoire.

« Ce nouveau cap démontre l’engagement de nos mécènes à être des acteurs volontaires aux côtés des agriculteurs : ils agissent pour la biodiversité à deux pas de chez eux et pour le bien commun. »

Ces actions vertueuses de « petits pas » notamment dans les sols, sont comme une belle histoire d’amour. Car oui, dans ce grand théâtre de la vie, le minéral et l’air sont intimement liés, collés-serrés avec la vie proliférante. C’est là tout l’enjeu des actions menées par Ohé la Terre : entretenir cette histoire d’amour avec les sols, porteurs de nos cultures et qui sont d’immenses réservoirs de vie, de carbone et d’azote.



 


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.