Filière CunicoleExercice 2016-2017

Maintien du potentiel de production


La CPLB, premier groupement de producteurs de lapins de France, reste sur un volume de production stable sur l’exercice dans un contexte de marché français et européen morose.

Le groupement maintient son potentiel de production (+2 % sur l’exercice) grâce à l’arrivée d’une douzaine de producteurs de lapins basés en Vendée et dans la région nouvelle aquitaine. Ces entrées (8 000 femelles) compensent les arrêts d’élevages, en particulier les départs en retraite.


Ce maintien de la production s’inscrit dans un contexte de marché difficile. Le consommateur boude la viande de lapin, la consommation a à nouveau baissé de 10 % au premier semestre 2017, en particulier les ventes de lapin entier. De ce fait, le prix de reprise du lapin reste à un niveau ne permettant pas aux adhérents de dégager un niveau de marge acceptable fragilisant encore plus les trésoreries. C’est pourquoi le groupement CPLB a maintenu sa politique de soutien au niveau de prix de l’aliment et continue le travail d’optimisation de son fonctionnement.

Image d’illustration : Un élevage équipé pour réaliser des essais d’alimentation

Certifications : des évolutions

L’exercice a été marqué par l’implication dans deux démarches de certification très structurantes pour le groupement suite au choix d’arrêter le système AgriConfiance. La certification ISO 9001 apporte des garanties en termes de qualité organisationnelle pour les centres d’insémination et de multiplication de Réaumur. En outre, le groupement s’est investi dans une démarche de certification du conseil. Des objectifs d’amélioration précis ont été fixés avec les techniciens et vétérinaires du groupement.

Démarches qualité et bien-être animal

La CPLB propose aujourd’hui divers cahiers des charges à ses adhérents en relation directe avec son client abattoir ALPM. De multiples démarches se développent autour du bien-être animal, l’élevage en parc, la démédication, l’alimentation bleu blanc cœur… aujourd’hui, 20 % des lapins produits par les adhérents de la CPLB rentrent dans une démarche qualité spécifique. Plus globalement, le respect du bien-être animal est un enjeu majeur pour la filière cunicole. A ce titre, le groupement dispose de 40 000 places de lapins élevés en parc collectif. La CPLB reste proactive dans ce domaine en testant de nouveaux modes d’élevage sur le terrain.

La CPLB compte 124 000 cages mères pour 217 adhérents et commercialise un peu moins de 9 millions de lapins soit 35 % du volume national et 50 % des approvisionnements ALPM, leader en abattage de lapins sur le marché français.

Image d’illustration : un élevage équipé pour réaliser des essais d’alimentation



Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.