AgronomieExercice 2018-2019

La proximité au cœur des services

Un accompagnement renforcé face aux changements

Le pôle service évolue mais reste concentré sur les essentiels face à une conjoncture compliquée où les agriculteurs se posent des questions sur leur avenir. L’important reste la proximité des Hommes et leur présence sur le terrain pour accompagner les sociétaires.
Les techniciens Cavac ont évolué dans leur façon de travailler de concert avec le contexte réglementaire et environnemental. Si hier, les agriculteurs avaient une vision plus réglementaire de leur travail, aujourd’hui il y a clairement un change-ment de stratégie vers une anticipation des exigences réglementaires.

La gestion de l’eau en question

De plus en plus sollicitée, la coopérative accompagne des projets de création de retenues d’eau. Stocker de l’eau en hiver permet de mieux l’utiliser l’été et garantir les rendements les années les plus sèches, 2018/2019 en sont d’ailleurs de « bons » exemples. Toujours sur le su-jet climatique, un réseau de stations météo créé à partir de données numériques a été développé à la suite d’une étude de faisabilité concluante. Il sera en place sous peu et un en-semble d’outils d’aide à la décision sera également accessible via une application.

L’agriculture de précision, une tendance forte

Suivant les tendances de l’année précédente, des dossiers avancent. Ainsi, la démarche Be Api fait des émules et huit dossiers sont en cours, preuve que l’agriculture de précision intéresse. D’ailleurs, 235 exploitations s’inscrivent dans la démarche du pilotage fongicide (Dialog Atlas).

BIODIVERSITÉ

Engagé pour protéger la biodiversité

La biodiversité est une préoccupation de longue date pour Cavac. La protection des insectes pollinisateurs est intégrée dans les activités de la coopérative, notamment dans notre activité de semences d’oléagineux. Pour structurer davantage nos actions, et développer des projets sur le terrain, une commission biodiversité composée de salariés et de sociétaires motivés a été créée en 2019.
Un des thèmes principaux qui y est abordé est l’amélioration de l’offre alimentaire pour les pollinisateurs, notamment par le développement des couverts végétaux plus précoces dès le mois de mai. Ces couverts ont aussi un effet bénéfique sur le petit gibier (perdrix, caille…). La commission a imaginé une manière d’offrir des fleurs en continu, sans bouleverser les rotations et les pratiques, au travers des jachères mellifères de long terme.
D’autres projets sont menés par cette commission autour des haies, qui sont de vraies championnes de la biodiversité avec un rôle fonctionnel majeur. Par ailleurs, tous nos conseillers de cultures ont suivi cette année une formation à l’agriculture de conservation, qui contribue à la préservation de la biodiversité en ne laissant jamais le sol nu. Si cette forme d’agriculture n’est pas encore très développée, des agriculteurs s’interrogent et les techniciens se devaient de pouvoir leur répondre.

EXPÉRIMENTATION

Tester, étudier, choisir

Chaque année les nouvelles variétés, ainsi que les nouveautés en protection des cultures et fertilisation sont soumises à une batterie d’essais par les équipes agronomiques pour orienter les choix de la coopérative. Les résultats Cavac sont complétés par des références régionales et nationales. Dans le cadre de l’union AAA, ce sont ainsi 22 variétés de blé tendre qui sont étudiées régionalement, dont 13 essais mis en place par Cavac. Le service agronomie explore aussi de nouveaux champs d’innovation. Des essais sur des produits de bio-contrôle sont désormais développés.


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.