Filière CéréalesExercice 2016-2017

Collecte 2016

Petits rendements, petits prix : la mauvaise équation

Les volumes collectés par le groupe Cavac en 2016 sont en baisse d’environ 20 % par rapport à l’année précédente. Cette piètre collecte tombe d’autant plus mal que la production mondiale est excellente. Malgré tout, notre région s’en sort mieux par rapport à d’autres bassins de production.

On pouvait difficilement imaginer une plus mauvaise équation pour la filière céréales française en 2016 avec un cumul de records négatifs, que ce soit en termes de prix et de rendements. Les champs de céréales ont souffert des mauvaises conditions météo, la récolte d’été est catastrophique en France, en baisse de 11,6 mt par rapport au record de 2015. Notre pays se retrouve isolé en Europe comme à l’échelle mondiale où les rendements sont à contrario très bons. A cela s’ajoutent des stocks élevés, la situation est donc inédite avec des cours sous pression.

Le groupe Cavac limite la casse

Alors que la chute des rendements atteint jusqu’à 40 % dans certains bassins de production français, le groupe enregistre une perte de 20 % par rapport à 2015. Les rendements sont mauvais pour les cultures d’été, et dans la moyenne pour les cultures d’automne. La météo lors de la campagne aura été particulièrement rude. Parmi tous les accidents climatiques, c’est le déficit d’ensoleillement en fin de cycle conjugué à un excès de pluies en mai qui ont eu le plus d’impact, en favorisant le développement de certaines maladies. Si les rendements en ont directement pâti, les blés tendres présentent toutefois un taux de protéines et un poids spécifique correct. Par contre, le groupe déplore un taux de moucheture important sur les blés durs.

Une stratégie « Filières » qui prend tout son sens

Quant aux prix, le groupe Cavac a subi comme tous la déprime des cours mondiaux. Les prix de marché sont insuffisants pour assurer la rentabilité des exploitations agricoles.
Les filières qualité, sources de valeur ajoutée pour les sociétaires, et la mise en place de contrats de commercialisation pluriannuels de type Agri-Éthique constituent une réponse concrète apportée par le groupe Cavac face à la fluctuation des marchés.


Image d’illustration : Nouveau portique de chargement des céréales aux Sables d’Olonne.


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.