Filière CéréalesExercice 2018-2019

Une collecte 2018 en retrait

La quantité est décevante…

Avec 745 000 tonnes, la collecte de 2018 est en retrait de 10 % par rapport à la campagne précédente, que ce soit pour les cultures d’été ou d’automne. Les excès d’eau du printemps ont eu directement un impact négatif sur les rendements, plus ou moins important selon les espèces. La culture la plus touchée est le colza avec une très mauvaise moyenne de 17 quintaux par hectare – soit 50 % de moins qu’en 2017. Les orges comme le blé dur ne s’en sortent pas trop mal avec seulement 10 % de rendement en moins. Concernant le blé tendre, la coopérative enregistre 20 à 30 % de baisse selon les secteurs. La Vendée a été plus touchée que les territoires voisins par les aléas climatiques.

Et la qualité variable

Si les volumes ne sont pas au rendez-vous, la qualité est variable selon les productions. Concernant le blé tendre, les taux de protéines sont bons, conformes aux exigences technologiques de la meunerie. Ce qui n’est pas le cas du critère poids spécifique (PS) tout juste correct.
Le blé dur a quant à lui souffert de la pluie, ce qui se traduit par une augmentation du taux de mitadin de 30 %. Enfin, la culture la plus touchée cette année est le colza qui cumule baisse de volume et mauvaise qualité après l’excellente récolte de l’été 2017.


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.