Pôle Végétal
Exercice 2015-2016

Une année très noire



La soudaine et très forte pluviométrie de début mai 2015 a ravagé les parcelles de plants de pommes de terre. Les rendements atteignent 23 tonnes par hectare en moyenne, bien en deçà de la moyenne décennale qui se situe à 28,5 tonnes par hectare. Fort heureusement, les prix retrouvent un niveau normal dans un marché plus équilibré, mais ne parviennent pas à compenser le manque de volume. Le résultat économique des producteurs est un des plus faibles de ces dernières années. La station n’amortit pas ses coûts fixes et génère un résultat négatif, d’autant plus accentué par le déclassement de certaines parcelles pour des raisons sanitaires (maladie de la jambe noire). Les perspectives pour 2016 s’annoncent meilleures : les efforts réalisés en matière de maîtrise sanitaire sur toute la chaine de production (de la conception des plants de base jusqu’au conditionnement) devraient porter leurs fruits. Le marché de l’export reste dynamique et notre précocité de récolte est un atout pour répondre à cette demande. À l’inverse, le créneau de la jardinerie est toujours en déclin. En complément du plant, la coopérative s’intéresse de près au marché de la consommation. La création de la marque « Belle de Vendée » est un vrai atout pour se démarquer et répondre aux attentes des consommateurs : production locale, conservation naturelle, amélioration du goût par un passage au froid.


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.