ActualitésExercice 2020-2021 avril 2021


Bovineo et Carrefour signent leur premier contrat « Egalim »

Par Mickaël Bazantay, Président de Bovineo

Promulguée le 1er novembre 2018, la loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable », dite loi Egalim, reste encore beaucoup trop peu appliquée avec un faible nombre de contrats signés avec la Grande Distribution reposant sur « la marche en avant » en matière de calcul du prix (construction du prix à partir des coûts de production). La filière bovine dont les cours sont à la peine (avec une morosité accentuée par la crise sanitaire et le bouleversement des habitudes de consommation), aurait pourtant bien besoin de voir se multiplier ces démarches de contractualisation, avec un prix indexé.

Les équipes de Bovineo ne sont pas restées inactives. Ainsi le 9 mars dernier, a été signé le premier contrat de la sorte, entre Bovineo et Carrefour. Avec un prix garanti calculé en fonction des coûts de production et un engagement sur des volumes définis, ce contrat est la première application réelle de la loi Egalim en filière « bovins viande » pour l’enseigne Carrefour dans la région Pays-de-la-Loire.

Ce premier contrat porte sur un volume annuel défini de femelles de réforme Label Rouge de races charolaises, limousines, blondes d’Aquitaine et parthenaises. Tous les animaux proviendront des éleveurs sociétaires de Bovineo ; les viandes seront vendues dans les « rayons traditionnels » à raison d’une vache minimum par semaine et par magasin. Nous démarrons avec 13 magasins Carrefour dont plusieurs hypermarchés de la région parisienne. Les prix sont calculés (et révisés trimestriellement) en intégrant le coût de production défini par Interbev d’une part, le prix de marché (cotations France Agrimer) d’autre part et en y ajoutant les surcoûts liés au Label Rouge.

Cette première avancée a été permise grâce aux relations de longue date que Bovineo entretient avec Carrefour au travers des filières Qualité de l’enseigne. L’implication forte de Bovineo dans la démarche Label Rouge a également joué un rôle facilitateur, car Bovineo est le premier acteur français du Label Rouge en viande bovine. Nos éleveurs produisent 10 % des volumes français. Ce contrat est un début et nous mettons tout en œuvre pour qu’il y en ait d’autres !


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.