ActualitésExercice 2018-2019 décembre 2018

Le groupe Cavac confirme sa solidité et se donne les moyens de poursuivre sa croissance

Avec 952 millions d’euros, le chiffre d’affaires du groupe Cavac augmente de 6,5 %, dans un contexte agricole sans grand relief pour cet exercice 2017-2018. Le groupe dégage un résultat satisfaisant de 7 millions d’euros, lui aussi en croissance. Ces bonnes performances permettent d’envisager sereinement l’avenir et se traduisent sur cet exercice par un niveau d’investissements record de 27 millions d’euros.


Lors de son assemblée générale, le Groupe Cavac a annoncé de bonnes performances économiques pour l’exercice 2017-2018. Le résultat net consolidé atteint 7 millions d’euros contre 5,4 millions d’euros sur l’exercice précédent. Le résultat dégagé par les filiales participe au même niveau que celui de la coopérative à ce résultat consolidé, venant attester la stratégie de diversification du groupe Cavac entamée il y a 10 ans. Avec 26,3 millions d’euros, la capacité d’autofinancement consolidée est en progression de 3 millions d’euros.


Un bilan contrasté sur le pôle agricole

S’agissant des activités agricoles, la récolte de céréales et oléo-protéagineux atteint 831 000 tonnes, soit 15 % de plus qu’en 2016. Mais l’importance de l’offre mondiale et la concurrence internationale ont pesé sur les cours. Toutefois, la coopérative tire son épingle du jeu grâce à l’importance de ses filières qualité contractuelles qui avoisinent 65 % des volumes produits par les agriculteurs sociétaires. Les productions végétales spécialisées (productions de légumes notamment secs et semences…) se sont bien comportées ; rendement et qualité sont au rendez-vous.


Le contexte est plus difficile pour les activités animales qui représentent 57 % de chiffre d’affaires du groupe Cavac. La situation diffère selon les filières : les productions bovines (viande et lait) enregistrent une décapitalisation, le niveau de prix s’est dégradé en production porcine. Quant au lapin, la baisse de la consommation reste préoccupante. Les activités volailles et ovines restent les plus résilientes au plan des marges pour les éleveurs.

Malgré tout, le groupe Cavac a réussi à maintenir ses volumes d’aliments fabriqués dans ses usines et le prix plutôt bas des matières premières a constitué un facteur facilitateur sur l’exercice écoulé.


Des investissements soutenus dans les métiers agricoles

Fort de sa vision sur le long terme, le groupe Cavac se donne les moyens de poursuivre sa croissance. Ainsi, les investissements ont atteint un niveau record de 27 millions d’euros au cours de l’exercice écoulé. Ces investissements se sont focalisés sur les métiers agricoles avec notamment la construction d’un important centre de travail du grain de 38 000 tonnes à Aizenay pour 10 millions d’euros, d’un centre de stockage de légumes secs à Mouilleron- le-Captif pour 4,2 millions d’euros et puis l’extension de l’usine de fabrication d’aliments de Fougeré (microdosage, fabrication de minéraux et d’extrudés…) pour environ 5 millions d’euros. Tous ces investissements permettent de répondre aux attentes des agriculteurs ainsi qu’aux enjeux de la consommation de demain.


Une bonne dynamique sur le pôle agro-industriel

Le pôle agro-industriel continue à afficher de belles progressions de chiffre d’affaires. Les filiales agroalimentaires Bioporc, Biofournil et Olvac connaissent des progressions à deux chiffres au cours de l’exercice 2017-2018. Même constat pour la filiale Cavac Biomatériaux, spécialiste des fibres végétales notamment destinées à l’isolation des bâtiments et qui poursuit sa route.

Sur l’exercice en cours, le groupe Cavac renforce son pôle agroalimentaire, au travers d’une nouvelle prise de participation majoritaire dans deux PME régionales : la biscuiterie et pâtisserie Les P’tits Amoureux basée à Ardin (79) et la crêperie artisanale Catel Roc à Treillières (44). Des synergies commerciales avec les autres filiales du groupe pourront être ainsi mises à profit et toujours dans une logique de filières complètes.


Bio, commerce équitable et circuit-court, un axe stratégique fort

Que ce soit en amont ou en aval, le groupe Cavac est fortement impliqué dans l’agriculture biologique, un engagement qui date d’une quinzaine d’années. Sur cet exercice, le groupe a franchi le cap des 10 % de son chiffre d’affaires en lien avec la Bio. Reconnu comme un acteur national de l’agriculture biologique, le groupe Cavac avance dans une logique de développement équilibré entre l’amont et l’aval. Les filiales Bioporc, Biofournil, Olvac et les deux dernières Catel Roc et Les P’tits Amoureux dotées d’une gamme Bio permettent d’aller plus loin dans la captation de valeurs en transformant les produits.

Le partage de la valeur et la juste rémunération des acteurs d’une filière restent un enjeu majeur pour l’agriculture. Un nouveau pas a été franchi par la démarche « Agri-Éthique » de commerce équitable Nord-Nord créée par Cavac et déployée tout particulièrement en céréales et en oeufs. Depuis septembre 2018, le label Agri-Ethique est reconnu par le Collectif Commerce Équitable France.

Dans le domaine des circuits-courts, la coopérative a reçu tout dernièrement la médaille d’argent aux trophées Open AgriFood 2018 pour « produitici.fr », une plateforme qui met en relation les agriculteurs engagés dans la vente directe et les consommateurs. En phase avec son temps, la groupe Cavac continue à innover et à rechercher des leviers pour que les agriculteurs sociétaires puissent exercer durablement leur métier.

Contact Presse :
Céline BERNARDIN: c.bernardin@cavac.fr ou au 06 13 37 65 75
Télécharger le communiqué de presse


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.