ActualitésExercice 2019-2020 décembre 2019

Le groupe Cavac confirme sa solidité et valide sa stratégie auprès de ses adhérents


Le groupe Cavac dégage un résultat de 6,2 millions d’euros, un niveau qui permet de maintenir un plan d’investissements ambitieux. Le groupe poursuit sa stratégie de développement, d’une manière équilibrée entre l’amont agricole et l’aval, notamment via le rachat de PME locales. Une stratégie approuvée par les agriculteurs sociétaires, et qui a fait l’objet d’une large consultation cette fin 2019.


Lors de son assemblée générale, le Groupe Cavac a annoncé de bonnes performances économiques pour l’exercice 2018-2019, qui lui permettent d’investir à bon rythme (ni trop, ni trop peu). Cette assemblée générale parachevait le cycle des 11 assemblées territoriales où la coopérative a consulté 630 sociétaires sur sa stratégie, la politique d’investissements, la répartition de la valeur ajoutée, la confiance dans la gouvernance… S’ajoutant au processus démocratique habituel, cette démarche baptisée POC (Pacte d’orientation coopérateurs) est un exercice supplémentaire d’implication de tous les sociétaires à la vie de l’entreprise. Il ressort notamment que 98 % ont confiance dans le conseil d’administration pour arbitrer les investissements, même si 33 % souhaiteraient que les délégués de section soient davantage consultés en amont. Les valeurs perçues sur lesquelles la coopérative se positionne avec les meilleurs « scores » lors de cette consultation sont les relations humaines et la convivialité (3,92/5), ainsi que la proximité et la réactivité (3,89/5).


Des investissements équilibrés entre l’amont et l’aval

Avec 996 millions d’euros, le chiffre d’affaires du groupe Cavac a augmenté de 4,5 %, dans un contexte agricole un peu plus compliqué que l’année antérieure. Le résultat net consolidé atteint ainsi 6,2 millions d’euros contre 7,1 millions d’euros sur l’exercice précédent. Cela reste toutefois un niveau satisfaisant et qui permet de maintenir ses investissements (28 millions sur l’exercice écoulé).

A ce titre, ces investissements ont su concilier l’amont agricole (centre de travail du grain d’Aizenay, la future usine de fabrication d’aliments Bio pour les animaux à Fougeré…) et l’aval de nos filières (extension de l’usine Biofournil, acquisition d’Atlantique Alimentaire à La Rochelle…). Cette stratégie de diversification vers l’aval est partagée, puisque 78 % des sociétaires estiment qu’il est pertinent d’aller chercher de la valeur ajoutée sur des métiers plus éloignés de l’amont agricole.


Pôle agricole : l’arrivée des Eleveurs de Challans

En productions animales, le fait marquant de cette assemblée générale est la validation par les adhérents de Cavac de l’entrée des Eleveurs de Challans au sein de la coopérative. Au 1er janvier 2020, ce sont ainsi une centaine d’éleveurs de volailles en démarches qualité qui rejoindront la coopérative Cavac. Pour les autres productions animales, la coopérative annonce un bilan contrasté selon les filières : le porc a traversé un exercice encore compliqué, avant la remontée fulgurante des cours observée ces derniers mois. En volailles, on retiendra surtout les graves excédents des stocks pour le canard sur cette fin d’année. Le contexte laitier s’est amélioré mais les cours de la viande bovine restent insuffisants. En lapins, le lancement de la filière « Lapin & bien » (élevage de lapins au sol, sans cages) répond directement aux attentes de la société en matière de bien-être des animaux.

S’agissant des activités du Pôle Végétal, la récolte de céréales et oléo-protéagineux atteint 745 000 tonnes en 2018, soit 10 % de moins que la campagne précédente. Les excès d’eau du printemps ont eu directement un impact négatif, plus ou moins important selon les cultures. Les productions végétales spécialisées (productions de légumes notamment secs et semences…) ont-elles-aussi été pénalisées par la météo. L’exercice est marqué par une progression des surfaces globales tant en productions de semences que de légumes. En légumes (à la fois secs et verts destinés à la surgélation), on note une progression toujours très importante de la part cultivée en Bio.


Le pôle agro-transformation s’élargit

Après la prise de participation majoritaire dans deux entreprises régionales, Les P’tits Amoureux à Ardin (79) et Catel Roc à Treillières (44), le Groupe Cavac a accueilli début 2019 la société Atlantique Alimentaire à La Rochelle spécialisée dans des produits de snacking surgelés. Durant l’exercice, les sociétés Biofournil (pain Bio), Olvac (conserverie de légumes secs) et Biofib’Isolation (isolation à base de chanvre) ont poursuivi sur un rythme de croissance soutenu. La filiale Bioporc (viandes et charcuteries Bio) a en revanche connu une année plus compliquée.

Toutes ces filiales ont le point commun d’être implantées dans un périmètre de proximité par rapport aux activités amont du groupe et permettent d’y développer la valorisation préférentielle de matières premières provenant des agriculteurs sociétaires.


La Bio et le local, deux axes stratégiques forts

Que ce soit en amont ou en aval, le groupe Cavac est fortement impliqué dans l’agriculture biologique, un engagement qui date d’une vingtaine d’années. Sur cet exercice, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros en lien avec les activités biologiques, soit 12 % de son chiffre d’affaires, une part qui progresse d’année en année.

Dans le domaine du « local », la coopérative n’est pas en reste en termes d’initiatives, notamment au travers de son écosystème de PME. Lors de la récente consultation, 58 % des sociétaires ont exprimé le souhait que Cavac s’implique davantage encore dans la vente des produits locaux. A ce titre, la coopérative qui dispose du site e-commerce « Terre de Viande » s’apprête à élargir très notablement sa gamme de produits au-delà de l’univers de la viande, devenant ainsi une vraie épicerie digitale de produits de notre terroir.


Télécharger le Communiqué de presse


Contact Presse : Céline Bernardin
06 13 37 65 75
c.bernardin@cavac.fr


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.