ActualitésExercice 2017-2018 juin 2018

Les céréales françaises standards font beaucoup moins recette à l’international


Par Franck Bluteau, Vice-Président en charge de la commission céréales.


À la veille de cette nouvelle récolte, force est de constater que celle de 2017 en France n’aura pas marqué positivement les esprits à l’export. Longtemps exportateur privilégié, notamment vers les pays du Maghreb, la France a perdu du terrain ces dernières années et le phénomène s’est accentué sur 2017. L’origine « Mer Noire » a fortement concurrencé les blés tendres français avec des qualités et un niveau de compétitivité (corrélé à des rendements moyens qui progressent d’année en année) manifestement au dessus. En blé dur, les qualités très moyennes observées dans certaines régions de France ont dégradé l’image sur tout notre territoire ; et là aussi, les blés durs canadiens ont eu raison des nôtres.


Cette situation est inquiétante. Certes, des facteurs conjoncturels (s’agissant des qualités) peuvent influencer les flux sur les marchés, mais c’est notre perte de compétitivité qui pourrait être structurellement sanctionnée. Le travail indispensable de différenciation n’est pas si évident et il ne pourra pas concerner tous nos volumes. En maïs, la posture sans OGM se révèle être une première barrière de protection sur le marché mondial. Mais pour toutes les espèces, c’est notre capacité à sortir des sentiers battus via des cahiers des charges plus exigeants que la moyenne, qui participe à nous rendre indispensables.


En tout cas, les filières contractualisées que Cavac propose, trouvent toute leur cohérence dans un tel contexte de marché. C’est une stratégie qui n’est sans doute pas suffisante pour garantir des prix élevés systématiques, mais qui se révèle indéniablement vertueuse. Et puis rappelons le, dans ce contexte de marché devenu irrégulier, mieux vaut tenir que courir… Lorsque le prix apparaît convenable, il est souvent préférable de marquer et en tout cas de moyenner son risque, pour éviter de se retrouver fort dépourvu…


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.