AgirExercice 2016-2017

Impulser & déployer l’innovation agricole

Réduire la pollution des eaux

Le groupe Cavac propose de plus en plus de solutions de bio contrôle, même s’il est encore compliqué d’obtenir une efficacité équivalente aux traitements chimiques. De bons exemples existent toutefois et la coopérative met tout en œuvre pour les développer, tels que l’anti limace naturel Sluxx en stock dans tous les dépôts (alors que son équivalent chimique, le métaldéhyde n’est disponible que sur commande).

Sluxx
Anti limaces naturel
11 292 ha Baisse de 22 % depuis 2015 -16

Trichogrammes
Lutte biologique en maïs
1 582 ha
Augmentation de 5,5 % depuis 2015 -16

Diminuer l’usage des aliments médicamenteux et antibiotiques

Le recours aux aliments médicamenteux continue à baisser dans les élevages de la coopérative grâce à des plans d’actions spécifiques. En élevage de porc, l’objectif de 100 % d’aliment premier âge sans antibiotique est quasiment atteint. Il ne reste plus que 0,87 % des volumes commercialisés auprès des adhérents du groupement porcs qui sont pourvus d’antibiotiques. En Lapin, les démarches de démédication entamées en 2010 se poursuivent et ciblent désormais plus particulièrement la maternité, l’objectif est d’atteindre une réduction de 50 % des antibiotiques entre 2010 et 2020. Les index IFTA* permettent de suivre nos progrès.

Une implication forte dans la Bio

Le groupe Cavac est fortement impliqué dans l’Agriculture Biologique au travers de filières complètes, du champ à l’assiette, notamment en céréales, légumes et porcs. Ces filières vertueuses reposent sur un engagement fort des partenaires avec une contractualisation dans la durée.

La dynamique de conversion des surfaces se poursuit. La coopérative a atteint 2 500 hectares de surfaces de céréales engagées en agriculture biologique en 2016 avec pour objectif de monter à 4 000 hectares en 2017. Les surfaces de légumes biologiques atteignent 1 030 hectares au cours de Chiffre d’affaires en lien cet exercice, soit une croissance de plus de 40 % par rapport à l’année dernière. Les filières animales de la coopérative connaissent également une croissance très forte : porcs (+ 50 %), œufs (+ 125 %) Soit 9,5 % du chiffre d’affaires total et alimentation animale (+ 78 %).

// 85 M€ Chiffre d’affaires en lien avec l’agriculture biologique (amont et aval) Soit 9,5 % du chiffre d’affaires total

Image d’illustration : Rallye bio en juin 2017 mis en place par Cavac et les chambres d’Agriculture de Vendée / Pays-de-la-Loire.

Promouvoir une agriculture pilotée

L’usage des outils de pilotage continue à se déployer dans les exploitations tels que les photos satellite pour ajuster ses apports azotés, les reliquats d’azote, les modèles agronomiques pour adapter la protection des cultures… L’objectif reste inchangé : apporter la bonne dose, au bon moment et au bon endroit. Pour y parvenir, les innovations informatiques et technologiques du matériel agricole permettent d’envisager des économies d’intrants sans pénaliser le potentiel technico économique des exploitations.

Cérélia : Des photos satellite pour piloter la fertilisation 26 000 ha

Agriculture de précision : Accompagnement pour moduler la fertilisation dans les parcelles ou les semis
120 exploitations modulent leurs apports d’azote avec la coopérative.

Sondes à irrigation : Alerte deux fois par semaine déterminent la quantité et la date optimale d’apport d’eau.
44 parcelles suivies

Dialog Atlas : Les sondes placées dans le sol pour déclencher ou non des traitements fongicides en fonction du risque de chaque parcelle.
60 exploitations concernées (3 000 ha)


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.