Agriculture biologiqueExercice 2018-2019

Productions biologiques

Le groupe Cavac est fortement impliqué dans l’agriculture biologique au travers de filières complètes, notamment en céréales, légumes et porcs. La part du Bio représente 12 % du chiffre d’affaires du groupe aujourd’hui. Cette filière vertueuse repose sur un engagement fort des partenaires avec une contractualisation dans la durée.

CÉRÉALES

De plus en plus de surfaces cultivées en Bio

Les excès d’eau du printemps 2018 puis les conditions sèches en fin de cycle ont pénalisé les rendements des cultures de céréales biologiques, tout comme les cultures conventionnelles d’ailleurs. Si la quantité n’est pas au rendez-vous, la qualité des céréales biologiques est bonne. L’année se caractérise aussi par un fort enherbement des parcelles qui a nécessité un tri accru dans nos centres de travail du grain. Quant aux cultures d’automne, les rendements sont corrects, dans la moyenne. Une fois encore, on note sur cet exercice une progression très forte des surfaces cultivées en Bio qui atteignent 23 000 hectares. A ce titre, le comité Bio a validé le plan de développement avec un objectif de 30 000 hectares d’ici fin 2020. Pour accompagner les agriculteurs Bio de plus en plus nombreux, l’équipe des techniciens s’est étoffée, ils sont aujourd’hui sept à prodiguer leurs conseils en productions végétales.

LÉGUMES

Les légumes Bio ont la cote

Si la consommation de légumes en conserve et surgelés est en légère érosion chaque année, un segment fait exception : celui des légumes issus de l’agriculture biologique. Si la taille de ce marché reste encore modeste, sa croissance se poursuit année après année. L’organisation de producteurs de légumes de Cavac profite pleinement de son savoir-faire et de cette nouvelle tendance de consommation. Cette année les surfaces progressent de 15 % pour atteindre 1 385 ha toutes variétés confondues. Les rendements de l’année sont globalement aux rendez-vous : le haricot vert de printemps a bénéficié d’une fenêtre météo favorable, ainsi les résultats autour de 9 tonnes par hectare sont conformes aux attentes. Avec deux tonnes par hectare, il en est de même pour le haricot sec. Seule la lentille qui a souffert de l’excès d’eau du printemps est un peu décevante avec en moyenne 1 tonne par hectare.

VOLAILLES ET ŒUFS

Un marché toujours dynamique mais plus instable

La filière « œufs Bio » a connu une période de surproduction au premier trimestre 2019 mais le second semestre semble plus fluide, avec un marché très dynamique en volumes. Avec 245 000 poules pondeuses Bio, le groupement Volinéo a produit 50 millions d’œufs biologiques en 2018-2019, soit 3 % de la production nationale. Concernant les volailles biologiques, bien que le marché reste dynamique, le développement de la production atteint un certain palier. Si l’on ajoute la production des Éleveurs de Challans à celle de Volinéo, on comptabilise ainsi 20 000 m² de bâtiments, ce qui fait aujourd’hui de notre structure un acteur sérieux de la volaille biologique française. Que ce soit pour les œufs ou les volailles Bio, plusieurs initiatives de réassurance des consommateurs par l’image ont vu le jour en 2019. Sur les produits, les consommateurs peuvent flasher un code qui renvoie vers des photos et une présentation de chaque élevage. Les éleveurs de Volinéo ont participé avec enthousiasme à ce projet. Tout est ainsi mis en œuvre pour rapprocher le consommateur de l’éleveur.

PORCS

Une croissance en adéquation avec l’aval

La production atteint désormais 24 000 porcs biologiques par semaine au cours de l’exercice, un volume en augmentation par rapport à l’année passée. Cette croissance se fait en adéquation avec les besoins de la filiale Bioporc, spécialiste de la viande de porc et charcuterie biologiques. Le groupement Porcineo propose également des mesures destinées à sécuriser les investissements lors de la conversion, au travers d’un prix de vente garanti indexé sur les coûts de production et d’aides à la trésorerie.

NUTRITION ANIMALE

Bientôt une nouvelle usine à Fougeré

La coopérative a fabriqué 20 000 tonnes d’aliments destinés aux élevages biologiques, principalement en volailles et porcs. Pour accompagner le développement du marché Bio, le conseil d’administration de Cavac a validé l’investissement dans un nouveau site de fabrication d’aliments biologiques destinés aux animaux. En effet, l’outil de fabrication d’aliments Bio du Boupère arrive à saturation. Les travaux sont en cours et devraient s’achever au milieu de l’année 2020.


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.