Biofib'IsolationExercice 2017-2018

Les matériaux biosourcés se développent sur tous les marchés

Cavac Biomatériaux est présent sur des domaines aussi diversifiés que la construction, l’automobile, l’industrie papetière, le paillage horticole, la litière animale, la plasturgie composite… La filiale progresse sur l’ensemble de ces marchés avec un chiffre d’affaires en hausse de 15 %.

Cavac Biomatériaux, entreprise spécialisée dans la valorisation industrielle des fibres végétales, continue à se développer sur tous les fronts : construction, automobile, papeterie, jardin, élevage… Ainsi la filiale enregistre une hausse de son chiffre d’affaires de 15 % pour atteindre 11,8 millions d’euros en 2017/2018. Cette diversité de marchés est certes complexe à gérer dans l’équilibre des productions qui restent toutes interdépendantes mais c’est aussi un atout considérable en termes de notoriété pour s’affirmer comme leader incontesté en matériaux biosourcés.

L’isolation verte reconnue pour ses performances

Cavac Biomatériaux fabrique une gamme complète d’isolants destinés à la construction. Désormais l’isolation thermique à base de chanvre n’est plus perçue comme une alternative timide aux isolants minéraux ou de synthèse. Elle est connue et reconnue pour ses vraies qualités, environnementales certes, mais aussi techniques. Plus de 1 million de m² d’isolants thermiques ont été vendus cette dernière année, soit une progression de 28 %. Cette croissance a nécessité la mise en place d’une équipe de production supplémentaire. Les isolants thermiques étant par définition des produits légers mais très volumineux, une optimisation des espaces de stockage est à l’étude pour accompagner cette croissance.
Notons que les trois produits phares de la gamme isolante Biofib’ Chanvre, Biofib’ Ouate et Biofib’ Trio – ont obtenu début 2018 le nouveau label « Produits Biosourcés ». Présent en proportion variable, le chanvre reste un matériau incontournable dans la composition des produits de Cavac Biomatériaux, fidèle à ses origines agricoles.

Le béton de chanvre, durable et performant

L’autre usage du chanvre dans la construction est le béton de chanvre. Associée à de la chaux, la chènevotte permet ainsi de faire des parois (mur, toiture, plancher) compactes et isolantes. Ce marché se développe plus lentement car les poseurs formés à ces techniques sont trop peu nombreux. Des actions sont mises en place à cet effet et les prochaines années verront certainement une progression significative des constructions réalisées en béton de chanvre. Pour preuve, cette technique est pressentie pour la construction partielle des villages olympiques 2024. Un bel objectif !

Les fibres techniques séduisent l’automobile

Les fibres de chanvre de qualité technique sont commercialisées principalement sur le marché de l’automobile au travers des équipementiers spécialisés dans l’habitacle intérieur des véhicules (planches de bord, consoles, garnitures de portes). Les transformateurs sont certes éloignés de nos bases de production, et actuellement toujours hors de France, mais les balles de fibres denses et lourdes permettent à Cavac Biomatériaux de conquérir ces marchés lointains. Industriellement, l’investissement réalisé pour une « mix-cut », outil qui permet de mélanger et couper les fibres, a permis d’une part d’augmenter notre capacité à produire des ratios de fibres techniques / fibres papetières optimisés et aussi d’améliorer la qualité d’affinage des fibres techniques.

Micronisation

Un avenir prometteur

Cavac Biomatériaux mise sur le développement de la micronisation, procédé qui permet de transformer la matière végétale en poudre ultrafine. Créée fin 2016, cette activité a un avenir très prometteur dans les secteurs de la plasturgie et des matériaux composites. En effet, l’objectif est de substituer les poudres ou microfibres minérales et synthétiques par une matière d’origine végétale à base de lin / chanvre. Alors que l’usage du plastique fabriqué à partir du pétrole est fortement décrié, la matière biosourcée est une réponse adaptée pour sa faible empreinte environnementale.

Litières et paillages

Zen’nature, la croissance verte

Zen’nature poursuit sa croissance avec près de 265 000 ballots fabriqués sur les deux unités et un essor porté en particulier sur la paille avec le développement du marché des volailles de basse-cour. Le paillage Biofib’jardin n’est pas en reste avec une bonne dynamique de vente pour les feutres et toiles biodégradables, à base de chanvre ou d’amidon. Dans les innovations à venir, des fixations biodégradables vont être également ajoutées à la gamme. En outre, il est prévu d’optimiser la chaîne d’approvisionnements des magasins.


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.