Filière CaprineExercice 2012-2013


Génétique caprine : l’export est en plein boom



Face à un marché de reproducteurs français totalement atone, Chevrettes de France s’est tourné vers l’étranger. En 2012, l’entreprise a commercialisé 2493 reproducteurs dont 73 % à l’export, notamment en Espagne, Albanie, Liban et Belgique. Nées dans une quarantaine d’élevages inscrits au contrôle laitier et à Capgènes, les chevrettes rentrent dans les pépinières à l’âge d’un mois environ. Chevrettes de France a passé un contrat avec 7 éleveurs qui assurent la croissance des jeunes reproducteurs. Les animaux restent la propriété de la structure et sont élevés selon un protocole technique et sanitaire rigoureux. Les perspectives d’exportation pour 2013 sont positives. De nouveaux pays sont entrés dans la liste des contacts et clients de Chevrettes de France, parmi ceux-ci la Mongolie, la Serbie, la Russie et le Kirghizstan.



 


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.