Filière CéréalesExercice 2014-2015


La collecte atteint un niveau record en 2014



Les volumes sont exceptionnels en 2014

Avec 942 506 tonnes, la collecte du groupe Cavac augmente de 27 % par rapport à 2013. Que ce soit en blé tendre ou en maïs, les deux principales productions du groupe, les volumes collectés sont en très nette progression. Les rendements sont bons à la faveur des conditions climatiques propices aux cultures d’été et d’automne. Rien qu’en maïs, 40 000 tonnes supplémentaires ont été collectées par rapport à 2013. Les bons rendements concernent aussi bien les variétés de maïs grains que celles destinées à l’ensilage.

La qualité meunière des blés est moyenne

Pour le blé tendre, les volumes sont également présents mais l’on constate une certaine faiblesse en termes de qualité pour les variétés meunières. Ce bémol est toutefois sans commune mesure avec les mauvais résultats obtenus dans bon nombre d’autres bassins de production français où des problèmes qualitatifs ont affecté la valeur meunière du blé. Notre territoire s’en sort donc plutôt bien par rapport à la moyenne française.

Mais les prix sont en retrait

La campagne 2014-2015 est marquée par des niveaux de prix mondiaux pour le blé tendre en deçà de la campagne 2013/14 (qui était déjà en retrait par rapport à la précédente). Au cours de l’exercice, les prix du blé tendre ont oscillé entre 155 et 195 €/tonne (rendu Rouen). Ces niveaux de prix sont jugés insuffisants. Le maïs se caractérise par une excellente récolte au niveau mondial proche d’un milliard de tonnes, consécutive à une très bonne campagne en 2013. Compte tenu de l’importance des stocks, la pression sur les prix du maïs s’est faite plus importante encore. Outre ces effets volumétriques, cette campagne a également été impactée par la baisse de l’euro et un dévissage du prix du baril qui est descendu jusqu’à 45 dollars.

Le site de Fougeré est doté d’un nouveau silo

Au cours de l’exercice, un nouveau silo d’une capacité de 40 000 tonnes a été construit à Fougeré, en plein centre de la Vendée. Ce dernier est également équipé d’un séchoir dont la puissance est de 4 000 points par heure. Une unité de granulation a également été construite sur le site de Fougeré afin de valoriser les issues de céréales.



 


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.