Pôle AnimalExercice 2016-2017

Un contexte mitigé mais un peu meilleur…

Sur l’exercice 2016/17, une période plus favorable semble s’amorcer pour les productions animales. Seule la filière lapin continue à connaitre des difficultés.

Le contexte semble s’améliorer pour certaines filières animales sur l’exercice 2016/2017. Sur l’exercice 2016/2017. Pour le porc c’est même une année record qui permet cependant tout juste de restaurer les trésoreries mises à mal par plusieurs années de crise. La volaille et la viande ovine ont connu un contexte de marché favorable dans la continuité de l’exercice précédent. Pour le lait et la viande bovine, nous commençons tout juste en fin d’exercice à retrouver un équilibre. Il faut souhaiter que cela continue pour redonner confiance à des filières très fragilisées après deux années de crises. Seul le lapin continue à connaître des difficultés qui touchent tous les maillons de la filière et qui font douter les éleveurs.

Malgré des prix corrects, la prudence est de mise pour les productions animales qui sont confrontées à la baisse de la consommation de viande et fragilisées par les lobbies anti-viande. La filière volailles a connu quant à elle une deuxième épizootie d’influenza aviaire. Les équipes de la coopérative se sont particulièrement mobilisées pour accompagner les éleveurs dans la mise en place des plans de biosécurité réglementaires.

Moderniser et développer

La coopérative poursuit l’indispensable modernisation des élevages et les développements sur tous les marchés qui sont en évolution et/ou en croissance avec l’objectif permanent de dégager de la valeur ajoutée pour les éleveurs. Parmi les actions « phare » mises en place, on peut citer la modernisation et la création d’élevages de canards, la réduction des durées de production des élevages de canard gras, le développement toujours très important des élevages Bio (porc, volailles de chair, œufs), l’œuf de plein-air, le lapin Bleu-Blanc-Cœur, l’agneau label rouge, la création de places d’engraissement en élevages de jeunes bovins… la filière caprine connaît également un certain dynamisme.

La coopérative joue pleinement son rôle en stimulant le développement de certaines filières pour répondre aux besoins du marché. Il s’agit aussi de diffuser l’innovation sur le terrain. Les équipes techniques du groupement des producteurs de porcs (GPP), Bovineo, CPLB, Volinéo et VSO sont fortement mobilisées pour conduire ces projets de développement avec l’appui de tous les services support (santé animale, environnement, bâtiment, services…).

Aliments : en légère baisse

L’activité de fabrication d’aliments du bétail fléchit légèrement de 0,9 % dans un marché national qui baisse de 2,1 %. Le groupe continue à enregistrer de fortes chutes sur le marché du ruminant notamment en lait. A contrario, nous progressons sur toutes les autres espèces avec des augmentations très significatives en porc (+ 12 %), en lapin (+ 23 %) et en gibiers (+ 19 %). Les cours des matières premières ont permis de conserver des prix d’aliments relativement bas. Cette stabilité a donné plus de sérénité aux filières animales. Les fabrications d’aliments Bio ont explosé avec plus de 12 000 tonnes d’aliments sur l’exercice soit 75 % d’augmentation ! cette activité est portée par les créations d’élevages de volailles Bio (chair et œufs) et de porc bio. A ce titre, le groupement Volinéo recherche toujours activement des éleveurs de canards à rôtir, de poules pondeuses plein air et bio, de poulets bio. Les besoins sont tout aussi importants pour le porc bio. Entre mars et juin 2017, les 5 sites de fabrication d’aliments ont passé avec succès les audits du référentiel de certification de nutrition animale (RCNA) ainsi que la certification Bio pour le site du Boupère. Ces démarches qualité sont capitales pour garantir la satisfaction des adhérents et des clients qui utilisent nos aliments.


Image d’illustration : les activités en lien avec les filières animales (nutrition, groupements) étaient présentes au Space 2017.


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.