Filière LégumesExercice 2017-2018

Belle dynamique pour les légumes secs

Les protéines végétales et l’origine française ont la cote auprès du consommateur. La coopérative profite de cette dynamique avec une collecte en nette progression. Pour accompagner ce développement, la station de Mouilleron-le-Captif se dote de capacités de stockage supplémentaires.

La production de légumes secs concerne une centaine de producteurs et représente près de 2 160 ha. La collecte à 6 400 tonnes est en nette progression (+27 %). La météo humide de juin a été préjudiciable pour la lentille mais très favorable au développement des haricots qui se distinguent par des rendements exceptionnels. En Mogette de Vendée, le rendement moyen à 2,7 tonnes par hectare constitue un nouveau record pour cette production.

Coté commerce, les ventes continuent à progresser sur tous les segments de marché. La gamme complète d’origine française et la capacité industrielle qui permet de « trier à façon » les légumes en fonction des cahiers des charges sont de véritables forces pour continuer notre développement. Par ailleurs plusieurs réflexions sont engagées pour développer de nouveaux produits avec plus de praticité pour le consommateur. La cuisson des légumineuses puis leur surgélation est une piste pour faire consommer différemment les produits à un public plus jeune.

Les légumes secs gagnent du stockage

Depuis octobre 2018, un nouveau bâtiment permet de stocker 4 500 tonnes de légumes secs supplémentaires. La structure est dotée de 18 cellules spécifiques à l’alimentation humaine d’une capacité de 100 à 400 tonnes. C’est une évolution importante pour la station qui stockait jusqu’à présent les « produits bruts » provenant des exploitations uniquement dans des bacs. Au-delà du seul stockage, le site est désormais équipé d’un prénettoyeur qui élimine les impuretés avant leur stockage. En outre, la zone dédiée aux produits finis a été optimisée. Là encore il est prévu du stockage additionnel pour répondre à l’augmentation du nombre de références. Un quai de chargement a été aménagé pour faciliter les expéditions.

LÉGUMES INDUSTRIE

Cavac maintient ses surfaces

Le marché national des légumes d’industrie reste globalement compliqué. La consommation de légumes (en conserve ou surgelés) a de nouveau reculé de 2 % en France. Malgré tout, l’organisation de producteurs conserve globalement ses surfaces autour de 1 000 ha. La demande est soutenue en légumes Bio, on constate un développement significatif de ces surfaces depuis plusieurs années. Ainsi les cultures dédiées aux légumes d’industrie Bio ont augmenté de 20 % entre 2016 et 2017, cellesci représentent désormais près de 25 % de notre plan de production globale. L’année 2017 est jugée moyenne avec des rendements très bons en début de campagne contrebalancés par des rendements médiocres en fin campagne.

Le marché national des légumes d’industrie reste globalement compliqué. La consommation de légumes (en conserve ou surgelés) a de nouveau reculé de 2 % en France. Malgré tout, l’organisation de producteurs conserve globalement ses surfaces autour de 1 000 ha. La demande est soutenue en légumes Bio, on constate un développement significatif de ces surfaces depuis plusieurs années. Ainsi les cultures dédiées aux légumes d’industrie Bio ont augmenté de 20 % entre 2016 et 2017, cellesci représentent désormais près de 25 % de notre plan de production globale. L’année 2017 est jugée moyenne avec des rendements très bons en début de campagne contrebalancés par des rendements médiocres en fin campagne.

CONSERVERIE

Olvac poursuit son développement

Avec des volumes en hausse de 230 tonnes sur l’exercice, la filiale Olvac (à 50 %) spécialisée dans la conserve de légumes continue son développement. Le marché de la Mogette Label Rouge connaît une légère hausse de 10 %. C’est surtout le marché de la Bio qui progresse avec un fort développement sur la lentille, le pois chiche de 35 % et le haricot blanc de 50 %.


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.