ActualitésExercice 2021-2022 juillet 2022


Que d’incertitudes ! 



Par Jérôme Calleau, Président

Le monde agricole est intrinsèquement jalonné d’aléas avec une composante climatique qui impose sa loi et qui à chaque saison, apporte son lot de bonnes ou de mauvaises surprises. Cette année encore, les cultures pourtant très prometteuses en sortie d’hiver ont subi les fâcheuses conséquences d’un manque d’eau au printemps et la récolte d’été 2022 s’annonce pour le moins perturbée avec des rendements aléatoires et des qualités très moyennes. Nous ferons le bilan à la fin de la moisson… Mais de là à imaginer que nous ayons pu cumuler autant d’incertitudes supplémentaires en si peu de temps sur les marchés et sur notre économie, c’était proprement impensable voilà un semestre.

Nous sommes rentrés dans un contexte de très grande instabilité qui menace de durer longtemps. Tous les équilibres sont mis à mal et les certitudes qui nous restaient, se sont envolées.

  • L’inflation fait son grand retour. Nous supportons des hausses de charges sans trop savoir comment nous allons pouvoir les répercuter intégralement à nos clients, eux-mêmes confrontés à l’enjeu du pouvoir d’achat.
  • Les prix des matières premières ont atteint des niveaux stratosphériques quelque peu corrigés à la baisse en cette fin du mois de juin, sans raison véritablement rationnelle. Que vaudrons les céréales ou les engrais dans 3 mois ? Bien malin qui peut le savoir.
  • La révolution énergétique attendue s’accélère avec un cortège de menaces et d’opportunités.
  • Des marchés alimentaires annoncés comme prometteurs comme le Bio et d’autres créneaux plus prémium, sont mis à mal par la contrainte de pouvoir d’achat.

Alors face à ce contexte, mieux vaut capitaliser sur des niveaux de prix jamais ou rarement atteints au niveau des produits agricoles en se disant qu’il en restera bien quelque chose, faire le pari que le défi de la souveraineté alimentaire du pays servira les intérêts des agriculteurs dans la durée ; et puis ne pas céder aux remords permanents (j’aurais dû vendre ou acheter avant !) en assumant ses décisions et en restant positif.



Retrouvez cet édito et l'actualité de juillet 2022 dans le Cavac Infos 559.

 


Oups, votre navigateur semble être trop ancien pour profiter pleinement de notre site internet !

Important : désactivez le "mode de compatibilité" en cliquant sur l'icône située dans la barre d'adresse.

Si le problème persiste, mettez votre navigateur à jour ou bien utilisez Google Chrome.